© 2023 by Feed The World. Proudly created with Wix.com

29/10/2019

Claix réglemente l'utilisation de ses 13 caméras de vidéosurveillance

Une délibération du Conseil Municipal approuve le règlement intérieur concernant l'utilisation des 13 caméras de vidéosurveillance.

Un règlement basé sur la Convention européenne des droits de l’homme.

SE: Un commune pragmatique et efficace, cela existe!

21/10/2019

DL: Municipales 2020 à Seyssinet: Guillaume Lissy officiellement candidat à Seyssinet Pariset

Guillaume Lissy, Parti socialiste : « J’aurais pu, par opportunisme, comme d’autres l’ont fait, changer de boutique, me mettre à marcher, à danser… à me présenter sans étiquette personnelle. Je ne me renierai pas. Je crois à la fidélité aux valeurs. ».

SE: mais à qui pense-t-il donc...?

19/07/2019

Ultimatum dans le DL

Le Maire ne comprend pas bien "se mettre en retrait de la majorite" de la part des 3 élus.

Il leur donne jusqu'au 26 août pour clarifier leur position.

Francois GILABERT, qui a lui-même quitté le groupe majoritaire en 2015 pour être indépendant, considère qu'il s'agit de bisbilles entre socialistes et anciens socialistes.

De même Matthieu CIANCI avait quitté le Conseil Municipal.

15/07/2019

Réactions du Maire et des trois élus sur Grenews

Le Maire est vexé par la conférence de presse. Il a cru à une blague. Il ne comprend pas.

Il aurait préféré qu'ils viennent laver le linge sale en famille plutôt que de convoquer les medias.

Le désaccord est profond pour Michel BAFFERT qui dénonce le rapprochement incompréhensible de deux élus de droite: "Pour moi, c'est une faute politique"

Laurence ALGUDO, 3ème adjointe en charge des personnes agées, de la santé publique et des actions sociales et vice-présidente du CCAS déclare: "Cela fait un an qu'il me pousse à partir. Il m'a demandé de présenter ma démission à quatre reprises."

Et le maire de dire: "S'ils ne peuvent plus travailler avec un dictateur; qu'ils remettent leur mandat"

11/07/2019

Laurence ALGUDO, Michel BAFFERT et Catherine BRETTE se mettent en retrait de la majorité

Le Dauphiné Libéré relate une conférence de presse des trois élus qui annoncent leur mise en retrait de la majorité conduite par le maire F. HUGELE. Ils ne se reconnaissent plus dans son changement depuis 2017 et son échec aux élections législatives.

Ils dénoncent son autoritarisme depuis 2017 car il n'a pas supporté leur soutien à Marie-Noëlle BATISTEL, réélue Députée.

Ils ne soutiendront pas sa liste en 2020.

Une dynamique est en cours pour préparer l'alternance.

27/11/2018

La Clinique du Dauphiné: Le permis de construire à nouveau annulé

"Lisez la différence"

Un beau travail de journaliste. Le tribunal administratif est clair, net et précis...

Le maire de Seyssins n'a toujours pas compris!

23/11/2017

DL SEYSSINS "Le permis de construire de la Clinique du Dauphiné définitivement annulé"

Le Conseil d'Etat rejette le pourvoi en cassation de la SCI du Vercors et de la mairie de Seyssins, après les jugements du tribunal de Grenoble puis de Lyon en appel.

Troisième et dernier avis qui annule définitivement le permis de construire de 2013.

Un nouveau permis de construire a été déposé en 2016, aussitôt attaqué par les plaignants JF Burdet et la SCI Katangaise, pour cause de droit de passage et de propriété d'une parcelle.

Hugelé: "Je ne vois pas comment on pourrait revenir sur l'intérêt général de ce projet"

A suivre...

SE: eh oui Monsieur le Maire, on vit paraît-il dans un Etat de Droit!

31/10/2017

QUE CHOISIR-ARGENT - n° 148 oct 2017 "SEYSSINS gère l'après-MIGAUD"

Surendettement de Seyssins. Les charges financières multipliées par 15 entre 2010 et 2015

L'emprunt toxique a coûté à la commune 5,4 M€ après une renégociation en 2016, dans des conditions défavorables

MIGAUD reconnu comme un gestionnaire prudent et présenté en emprunteur myope !

MIGAUD comprenait les risques mais il les a sous-estimés, selon Michel Albouy.

Une étude de juin 2017, faite par des chercheurs, montre qu'en général les élus savaient ce qu'ils faisaient.

SE: Cela confirme ce que nous avons écrit sur le sujet.

Hugelé, le maire actuel, en a remis une couche en acceptant des conditions défavorables.

Au final, c'est bien le contribuable et le consommateur qui paiera l'intérêt équivalent de 39,7%

12/10/2017

Le Postillon n°42 automne 2017: "Le contrat aidé d'HUGELE"

Le Postillon est bimestriel et se définit comme étant un journal critique.

Une page format A3 sur l'emploi de directeur que Hugelé occupe à la SEMITAG, Société Mixte des Transports de l'Agglomération Grenobloise.

Un dessin humoristique résume bien sa fonction au sein de l'entreprise.

Hugelé était conseiller technique à la mobilité durable et il vient de changer pour être responsable de la culture clients et du parcours clients.

SE: Félicitations à ce journal d'investigation qui a le mérite d'être clair, quitte à déplaire... à certains!

18/06/2017

DL "Législatives 2ème tour: victoire nette de REM"

En Isère, 9 députés sur 10 sont LAREM.

Marie-Noëlle BATISTEL (PS) élue dans la 4ème circonscription. Elle gagne 10 000 voix.

Fabrice HUGELE, favori après le 1er tour est battu et déclare:

"J'ai raté le bus pour l'Assemblée Nationale."

SE: Hier c'était la pelle du 18 juin!

19/03/2017

DL: "Le gros coup de gueule du socialiste Christophe Ferrari"

Fabrice Hugelé, le maire de Seyssins et troisième vice-président de Grenoble-Alpes Métropole, a apporté son parrainage à Emmanuel Macron. Il se dit pourtant profondément socialiste mais celui qui a remporté la primaire de la gauche, Benoît Hamon, ne lui convient pas. IL affirme qu'il assume.

"Non, ce n'est pas correct, ce n'est pas honnête" déclare le président Ferrari.

et d'ajouter: "Chaque membre du PS qui a parrainé Macron a reçu une lettre du Premier Secrétaire lui annonçant qu'il ne fait plus parti du PS..."

L'ambiance risque d'être assez fraîche au prochain Conseil?

NdL/SE: Pas très étonnant le virement de Hugelé au profit de Macron; il aime bien les banquiers!

10/02/2017

Coup de gueule de Matthieu CIANCI, ancien élu démissionnaire

Il est furieux de voir la gestion de Seyssins

La ville fait payer aux associations les fluides des bâtiments, à charge pour les utilisateurs.

Les participants au repas annuel des anciens doivent maintenant en payer une part.

      Dans ces conditions il n'y a pas de mérite à maintenir les taux d'imposition.

Et la baisse de la dotation de l'Etat n'est pas de l'austérité à Seyssins , bien sûr!

Le maire n'est pas à l'écoute. C'est un prof qui fait de la pédagogie.

05/02/2017

Nouveau Débat d'Orientations Budgétaires en Conseil Municipal le soir-même.

Le DL s'interroge car le débat a déjà eu lieu le 12 décembre 2016. Y a-t-il des problèmes financiers à Seyssins?

Le maire avait 2 mois pour faire voter le budget 2017, comme chaque année. Il n'a pas pu et il faut recommencer!

Bernard Lucotte:"Pour moi, la majorité municipale fait vraiment preuve d'amateurisme"

     S'indigner d'une baisse de la dotation générale de fonctionnement de 690 000€ soit, mais dans le même temps dépenser 840 000 € pour les feux rouges de l'avenue Général de Gaulle, non.

     Les problèmes financiers viennent aussi de la "sécurisation" de l'emprunt toxique dont le taux fixe équivalent est définitivement à 39,7%. il faudra 33 ans pour payer l'emprunt de Didier Migaud !

09/09/2016

Le Dauphiné Libéré: Des feux rouges pour moins de bouchons

Rocade Sud: Une expérimentation de 6 mois. Pose de feux rouges sur 5 bretelles d'entrée sur la rocade sud., dont celle de Seyssins.

Objectif: retarder de 20 minutes le bouchon du soir qui dure actuellement 2 ou 3 heures suivant le sens.

Coût prévu: 1,4 M€, financé par l'Etat

Des essais concluant ont eu lieu à Nantes.

Attendons!

08/09/2016

Le Dauphiné Libéré 2016: Parc Naturel Régional du Vercors

10 jours après la démission de Catherine Brette de la présidence du Parc, Laurent Wauquiez, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes déclare: "Je veux redonner de l'oxygène au Vercors".

Concrètement c'est une subvention de 760 000€ qui sera débloquée le 22 septembre. Une nouvelle élection aura lieu à la mi-octobre.

"Nous devons travailler sur le tourisme, la valorisation des paysages et la désertification médicale."

"Nous devons travailler sur la marque Vercors des produits agricoles"

"Nous voulons être un partenaire fort et fiable car le Vercors est l'une des plus belles images de notre région."

12/07/2016

Le Dauphiné Libéré: "Prenouvel, vu d'en haut ça donne ça"

L'article vante l'insertion de l'éco-quartier dans le paysage de Comboire, à l'occasion d'une nouvelle tranche de construction.

Une photo prise des sommets du Vercors montre le contraste architectural et les entailles dans la forêt de Comboire.

Note de lecture: On attend un photo depuis un avion ou mieux depuis la station orbitale pour savaoir si c'est mieux que ça!

01/07/2016

Le Dauphiné Libéré: "Metropole: Débat explosif sur les emprunts toxiques"

Une courte majorité pour bénéficier du fonds de soutien et se priver des recours en justice: 61 Pour, 53 Contre et 9 Abstentions

Le choix le moins mauvais selon les Pour.

Seul vaut le combat juridique selon les Contre

Jean-Damien Mermillod-Blondin: "Le coût actuel de ces 3 emprunts est 117,3M€...Le seul combat qui vaut c'est celui où on ne se couche pas."

Eric Piolle: "Migaud et Fioraso étaient considérés comme ayant un bon niveau de compréhension des mécanismes financiers mais ils ont agi avec mépris du bon sens...L'aide du fonds c'est l'argent du contribuable....Il ne faut pas qu'on rejette un système en s'y soumettant"

Note de lecture: Comme nous sommes d'accord avec les Contre sur ce sujet !!!

18/04/2016

The conversation: "Emprunts toxiques: entre ignorance et petits calculs"

Un article publié ce 19 avril 2016 sur le site "The conversation" de Michel Albouy, Professeur senior finance - Grenoble Ecole de Management (GEM)

L'expertise universitaire et l'exigence journalistique pour y voir plus clair encore dans ce qui pénalise les finances des collectivités locales imprudentes.

 

Une référence qui confirme notre dossier "La dette" avec notamment le rôle des élus comme Didier Migaud qui fut alors maire de Seyssins et président de la Metro avant de devenir premier président de la Cour des Comptes

15/04/2016

Info Seyssins n° 212 avril-mai 2016: Tribunes politiques

La tribune d' Agir avec les seyssinois, le groupe majoritaire du Conseil Municipal, ment quand il écrit que  "l'opposition propose...d'augmenter les impôts".

 

Si les impôts augmentent c'est du fait du maire qui ne veut pas baisser les taux d'imposition.

Les taux d'imposition constants, qu'il préconise, se traduisent toujours par des augmentations d' impôts.

 

"Seyssins Ensemble" demande depuis le début du mandat une baisse des taux pour que les impôts n'augmentent pas. La métropolisation devrait aussi conduire à une baisse des impôts.

 

Le comble: c'est un élu du groupe majoritaire "Agir avec les seyssionois" qui a proposé en Conseil Municipal l'idée d'augmenter les taux d'imposition.

De qui se moque-t-on? Le maire ferait mieux de balayer devant sa porte

 

22/03/2016

Le Dauphiné Libéré: Au sujet du vote du Budget 2016 à Seyssins le 21 mars 2016

Erreur magistrale du journaliste quand il écrit "Les six élus d'opposition se sont abstenus sur le budget..."

Il y a eu en fait six votes Contre dont cinq des deux groupes d'opposition. Hugelé n'arrive même pas à convaincre tout son groupe!

 

"Seyssins Ensemble" a bien voté CONTRE ce mauvais budget

 

Une réclamation a été faite par Seyssins Ensemble le 7 avril et un rectificatif a été publié le 8 avril, mais le mal a été fait...

 

Attention: le DL a redécoupé des éditions locales le 20 janvier 2016: Seyssins est maintenant dans l'édition "De l'agglomération au Vercors"

Please reload